Pourquoi préférer le bois pour l’emballage ?

Une matière renouvelable

Le bois est utilisé depuis des millions d’années. Et il en reste toujours! C’est donc une matière durable parce que renouvelable.

Nous pouvons le constater grâce aux chiffres actuels en France :

  • La forêt occupe 16,9 millions d’hectares en France actuellement, soit 31% du territoire.
  • Les forêts progressent de 85 000 hectares en moyenne par an.

Un peuplier met en moyenne 18 ans pour atteindre sa taille maximale (35-40 mètres), c’est donc une essence à croissance rapide. Un populiculteur pourra donc effectuer entre trois et quatre récoltes dans sa vie. Et, après la récolte, la replantation de peupliers est quasi systématique.

Le bois est donc le matériau d’emballage le plus durable.


La meilleure empreinte Carbone

Si nous prenons par exemple, l’empreinte carbone du bois par rapport aux autres matières, nous constatons que le bois est de loin le plus favorable :

Il faut émettre en moyenne 3,5 t de carbone pour une tonne de plastique tandis que pour le bois, seulement 72 kg suffisent. Si l’on inclut le bois et le transport, l’empreinte carbone devient négative ! En effet, le bois « ingère » le carbone (environ 500 kg à la tonne) et les livraisons étant très locale, les émissions en sont vraiment réduites.


Le matériau le plus sain

99% des bactéries disparaissent du bois en seulement 24 heures. Après 24h de contact avec le bois, la population microbienne est divisée par 20 voire 200 !
En effet, la réduction drastique de la population microbienne après 24h de contact avec la surface en bois amène à différentes conclusions :

  • La porosité du matériau bois serait un avantage quant à l’hygiène de cette surface puisqu’elle « piègerait » les microorganismes empêchant leur survie et leur multiplication.
  • L’anatomie du bois entrainerait un dessèchement des microorganismes du fait de ses propriétés hygroscopiques couplées à l’absence d’apport en nutriments durant 24h.

En conséquence, le bois est le matériau le plus hygiénique, puisqu’il a un taux de transfert de microorganismes plus faible que les autres matériaux

Source: Emabois

Le matériau qui conserve mieux les aliments

Comme le bois évite le développement des bactéries, les produits alimentaires sont mieux préservés.

De plus, un emballage bois régule l’hygrométrie tout au long du transport. Un surplus d’humidité, le bois l’absorbe! Une climatisation qui assèche tout, le bois rend son eau au produit, comme une véritable cave d’affinage!

Evitez le gâchis alimentaire, passez à l’emballage bois!


Le matériau qui s’autodétruit

Le bois est aujourd’hui maltraité dans les filières de recyclage. Pas assez de volume, pas assez de lobby pour pousser derrière!

Même si le bois se transforme rarement en bois (qui est la définition actuelle de la recyclabilité), il devient facilement de l’énergie (votre meilleur ami pour démarrer un barbecue) ou du compost!

Même si le bois n’est pas mis dans la bonne poubelle, même s’il est perdu dans la nature, il s’autodétruira complètement

Votre mission, si vous l’acceptez….

PS: le plastique est théoriquement recyclable. En France, en 2019, 71% des plastiques ne sont pas recyclés (chiffres CITEO). C’est un véritable désastre écologique.

Opter pour un emballage bois, c’est être éco-responsable et agir pour la planète tout en gardant une dimension locale !